Aire Libre. Saison 2022-2023

Retour à l'Aire Libre pour une nouvelle saison.

Comme les années précédentes je suivrai avec plaisir la saison accompagné de mon appareil photo !

Lancement saison-Aire Libre 22-23-Loewen photographie (11).jpg
 
Annonce de la programmation

Soirée de lancement, tous les aperçus et descriptifs de la saison sont disponibles ici : programme saison

 
Adrien Gallo + Marie-Flore

La programmation de cette année démarre avec une soirée concert. Au programme Adrien Gallo, échappé des BB Brunes, vient présenter son nouvel album "Là où les saules ne pleurent pas".  Des babillages d’enfants, des arpèges de guitare à la cool, une autre électrique qui sonne comme un kazoo et une flute tombée des cieux dans un jardin d’Eden reconstruit en miniature, rarement aurons-nous été si délicieusement accueillis à l’entrée d’un album. Un album qui respire en grand, où les chansons semblent à ciel ouvert.

2e concert de la soirée, Marie-Flore, minois de chat au cœur écorché, regard bleu cristallin et timbre à nulle autre pareil, Marie-Flore est l’une des rares artistes françaises capables de passer d’un piano-voix éthéré à une pop teintée d’urbanité et de modernité, à chaque fois poétique. Auteure, compositrice, interprète et multi instrumentiste, Marie-Flore est une amatrice de pop sous toutes ses formes. Dans ses textes, elle cultive les thématiques vénéneuses, se plait à chanter des jeux de mots sensuels, parfois abrupts, aspects auxquels elle tient tant du point de vue sonore que textuel. Après un premier album qui a fortement séduit, elle revient sur scène pour défendre son nouvel album : Je sais pas si ça va.

 
Monte-Cristo - Cie la Volige / Nicolas Bonneau / Fanny Chériaux

Avec leur exceptionnel talent, le conteur Nicolas Bonneau, la musicienne comédienne Fanny Chériaux et le guitariste Mathias Castagné revisitent Monte-Cristo sur le mode d’un palpitant polar radiophonique à regarder, feuilleton aux allures « tarantinesques », aux accents « morriconiens », mêlant satire sociale et élans romanesques, dans lequel le spectateur succombe avec le héros aux jouissances sans limite de la vengeance.

 
Ecroué de rire - David Desclos / Stomy Bugsy

L’histoire vraie d’un ex (gentil) bandit devenu comédien…

David Desclos n’a pas besoin d’inventer des histoires, sa vie en est une. Ex caïd passé plusieurs fois par la case prison, il raconte tout, de son casse déjoué à son histoire d’amour réussie, en passant par la garde à vue et les cavales sous le pseudo de David Lupin. Un gentleman cambrioleur qui a profité de ses dix ans à l’ombre pour mettre des mots sur sa peine et se préparer une sortie en pleine lumière. Un spectacle bouleversant, drôle et plein d’humanité, qui résonne en chacun de nous et donne à réfléchir. Depuis sa libération, David est particulièrement impliqué dans la prévention carcérale.

Quinquis / Herman Dune
 

En première partie : QUINQUIS

« Je suis retournée à mes racines », raconte Émilie Tiersen (née Quinquis). « Et j’ai réalisé à quel point la culture bretonne faisait partie de moi ». Émilie Tiersen a, durant deux albums et plusieurs années, fait de la musique sous le nom de Tiny Feet et est maintenant, avec la sortie de Seim, son premier album, connue sous le nom de QUINQUIS. Ce changement de nom est symbolique : il rend hommage à son histoire personnelle et familiale en faisant référence à son nom de jeune fille, tout en représentant un nouveau départ sur le plan musical. « Cela a été un nouveau départ sur beaucoup de plans », dit Émilie. « L’acceptation de soi a été une chose très importante pour moi ».

Cela fait plus de sept ans que Herman Dune (David Ivar) n’a pas pris la route pour une tournée européenne. C’est donc un grand et attendu retour que l’un des leaders incontestés de la scène antifolk (au même titre qu’Adam Green ou Will Oldham) annonce aujourd’hui. Loin de la scène, l’artiste n’a pour autant jamais cessé de créer et de composer. Expatrié depuis plusieurs années sur la côte ouest des États-Unis, Herman Dune continue d’y enregistrer, de jouer et de sortir de la musique sur son propre label, Santa Cruz.

À l’occasion de son retour sur les scènes européennes, Herman Dune ne viendra pas les mains vides. Désormais seul sur scène, accompagné de sa guitare, de sa mandoline et de ses inséparables harmonicas, il nous présentera son nouvel album, une anthologie acoustique intitulée The Portable Herman Dune à paraitre à l’automne. Cet album sera le premier volume d’une trilogie d’anciens titres de son répertoire, ré-enregistrés, ré-adaptés et mis à nu pour en trouver la fibre la plus intime. Des interprétations dépouillées soniquement mais chargées d’émotion et de vie.

Pour un temps sois peu - Cie Alexandre / Lena Paugam
 

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre d’une série de portraits de femmes mis en scène par Lena Paugam. Elle dirige ici la comédienne Hélène Rencurel sur un texte autobiographique que lui a confié l’autrice Laurène Marx. À travers le récit du parcours d’une femme trans, elle se confronte à l’idée de féminité. Avec sensibilité et non sans violence, avec la crudité de détails concrets qu’on omet souvent, l’autrice présente ce monologue comme un acte militant. Son écriture vive, tendue, présente un témoignage saisissant sur les conséquences tout à la fois intimes et sociales d’une transition hormonale et médicale.

La chanson [reboot] - Cie la femme coupée en deux / Tiphaine Raffier
 

Trois amies d’enfance, Jessica, Barbara et Pauline, se réunissent chaque jeudi soir, dans une salle d’un centre social de Marne- la-Vallée. Elles répètent inlassablement des chansons d’ABBA au point d’être sélectionnées pour un concours de sosies. Calées au millimètre par Barbara, les chorégraphies sont de pâles copies de celles du groupe pop des années 70 lui-même fabriqué par l’industrie du disque de l’époque. Si Jessica suit maladroitement les indications, Pauline déclare avoir enfin trouvé un but dans sa vie : écrire ses propres chansons. Confrontée à la dure réalité de l’écriture et de la créativité, Pauline emmène le trio sur un territoire inconnu.